B4D métallisée Sud-Est disponible

La nouvelle version de la B4D métallisée Sud-Est est enfin disponible (livraisons à partir de la semaine prochaine). Cette nouvelle version a bénéficié d’une refonte de la gravure de la caisse moulée en résine, de nouveaux aérateurs et de nouveaux tampons et est livrée au choix soit avec bogies Y16 REE, soit avec bogies WL en kit métal (chassis photodécoupe, détails en fonderie et roulement sur paliers coniques). La fixation des attelages à élongation a également été améliorée. Les vitrages sont en plexiglass fraisés, nombreux détails photogravés dont des stores à coller derrière les fenetres ou les entourages de baies Klein. Les marquages permettent de réaliser les versions SNCF époque 3, UIC et version équipement V. Une pensée particulière pour Bernard Bransol qui avait largement participé à la création de ce modèle voici 10 ans et qui nous a malheureusement quitté en 2015.

On me pose souvent la question d’une éventuelle suite à cette unique référence, je l’envisage depuis longtemps, mais plusieurs points me freinent, le premier étant le risque de voir cette famille de voitures sortir à plus ou moins long terme chez REE, R37 ou LSM ce qui ruinerai tout espoir de rentabiliser le temps d’étude et d’outillage. J’ai été largement échaudé lorsque ce cas de figure s’est présenté avec les Express Nord, annoncées par LSM seulement 1 an après que mes trois dernières références soient sorties, annonce concrétisée par une disponibilité effective des modèles LSM onze ans plus tard, mais en attendant, j’ai eu bien du mal à vendre mes kits… L’autre point concerne l’aspect technique, étonnement en 2019, il est moins facile de faire imprimer proprement en 3D les modèles maître de caisse, le prestataire qui me réalisait cette prestation jusqu’en 2015 n’existe plus, et les tentatives chez différents « imprimeurs » n’ont pas abouti, le proto de caisse de cette B4D a donc été imprimé chez mon confrère Est-Modèles, mais elle rentre au chausse pied sur le plateau de la machine et c’est la caisse la plus courte de cette série. Les bogies à grand empattement des mixtes, coach et A7c7 sont également une complication non négligeable entravant l’inscription en courbe. Bref, vous l’aurez compris, cette référence ô combien indispensable pour la composition de nombreux trains, restera seule de sa famille dans la gamme AMF87.

Suite des avancées avec une mise à profit de cette accalmie quinzaoutienne pour valider les montage du nouveau chassis de 222TA Model Loco retardé par des retards de livraisons des moteurs et des réducteurs… Ci dessous, la nouvelle plaque de chassis qui intègre le réducteur qui équipe déjà tous les kits de vapeurs AMF et couplé au moteur RSF 1331.

Le CNS touche a sa fin, presque tout est approvisionné sauf la quincaillerie nécessaire à la motorisation des turbines et les vis sans fin du bogie moteur, puis le fameux PCB avec powerpack intégré qui permettra la digitalisation complète de l’engin et dont la mise en fabrication sera probablement lancée en septembre des ce montage V1 avec PCB prototype sera validé. La mécanique initialement prévue s’est avérée totalement irréalisable ce qui m’a demandé de reprendre complétement la conception du châssis et des bogies d’où cette énième retard le concernant, mais cette fois on touche au but! A noter que je suis parvenu à réaliser une bande son spécifique pour cet engin avec le son des turbine du vrai CNS en séance de travail, son qui sera activé simultanément à la mise en marche des turbines! Le LokSound V5 ainsi chargé sera proposé en option de même que des LokPilot préprogrammés, à suivre une fois la validation complète terminée. A noter toutefois pour les personnes utilisant leur matériel en analogique qu’il n’y aura pas de « bouchon » spécifique pour le PCB qui doit être utilisé exclusivement avec un décodeur en perdant néanmoins une bonne partie de ses caractéristiques.