Voie libre pour les Banlieue à étages

Les kits de voitures de Banlieue à étages entrent dans leur phase finale, le confinement et ses conséquences ont entrainé un retard conséquent en particulier du côté du moulage résine, un gros tiers de la série de caisses et d’intérieurs vient d’être livré ce qui me permet de déterminer la cote moyenne des carrosseries et réaliser un châssis qui s’adapte au mieux à cette cote. Les dessins des photodécoupes sont validées et sont en fabrication de série, ce poste est l’un des plus rapide à exécuter, les plaques seront là au alentours de la mi octobre ainsi que les vitrages en découpe laser, j’attaque ces prochains jours l’assemblage des essieux et les premières mises en sachets. Le modèle de présérie est assemblé et va passer en peinture dans les prochains jours avant d’être terminé avec l’ajout des derniers accessoires photogravés (mains montoires, poignées de portes, encadrements de baies…).

Ci dessous les photos de ce modèle avant peinture, l’intérieur sera mis en place après peinture des sous ensemble, le chassis assez spécifique qui sera illustré prochainement intègre dans ses flancs les rideaux du niveaux inférieur et nécessite dont des masquages lors de sa mise en peinture et un pliage après la mise en place de l’aménagement de ce même niveau inférieur, pliage qui permet d’installer ensuite l’aménagement du niveau supérieur, les escaliers et rampes. Des rideaux sont également prévu pour l’étage. Des gabarits de perçage photogravés sont fournis pour positionner correctement les mains montoires.

Deux types de câblots de réversibilité sont proposés: d’origine vapeur/éléctrique, ou fin de carrière comme monté ici, à préciser lors de la commande. Toujours sur ce proto, on voit sur une des extrémités que des flancs de caisse spécifique à petite fenêtre sont montés, ils permettent de réaliser les voitures pilote, le pare brise est prédécoupé à l’intérieur de la caisse dans le dossier et s’ouvre très facilement, on rapporte simplement un cadre photogravé pour assurer la finition. De base, les deux extrémités sont pourvues des grandes fenêtre en faisant une voiture normale sans cabine.

A suivre lorsque la peinture et les finitions seront faites…

En Railcolor,  après quelques difficultés d’approvisionnement là encore suite au confinement, mon fournisseur m’a enfin livré de nouvelles teintes de la gamme Hydro’cell commandées depuis février. Il s’agit donc de la nouvelle gamme de peinture à l’eau applicable au pinceau et à l’aérographe qui est commercialisée en parallèle de la gamme nitro à solvants.

Les nouvelles teintes suivantes sont donc disponibles:

P916 noir toiture
P926 rouge capitole 602
P939 jaune limon 408
P958 ivoire CIWL qui correspond également au crème autorail REE du VH et des XR Sud-Ouest
P977 bleu institution 239
P9015 bleu Atlantique 232

D’autres teintes viendront un peu plus tard, le temps que la filière d’approvisionnement se stabilise, les autres teintes déjà sorties sont toutes en stock.

Pour en savoir plus sur cette gamme, je vous invite à lire l’article d’Aurélien Prévot paru dans Loco-Revue n°876 de juillet dernier.

En accessoires AMF87, des plaques de constructeur photogravées pour Y8000 et Y8400 sont arrivées.

Les plaques sont livrées brutes à peindre. Pour les peindre en version Arzens d’origine comme ci-dessus, peindre d’abord l’ensemble en jaune 404, chamois 432 ou orange TGV 435, poncez les reliefs avec de l’abrasif de carrossier pour remettre le métal à nu et brunir au brunisseur brun P516 Railcolor.

Du côté de Model Loco France, les 030TB et 140G Pershing ont été expédiées aux réservataires, en plus de la vente directe, toute la gamme est également disponible auprès de nos trois revendeurs: Railway, Jura Modélisme et LDP Le Décor Principalement (en stock ou sur commande). Les chassis des 230K sont validés et seront disponibles en octobre de même que les kits complets de ces machines dans leurs versions à tender 22A à 3 essieux et 34A à bogies.

Vont suivre de près les 231C, 3.1280 carénée et 150P, chassis seuls et kits complets…

La 242A1 suit son cours pour une dispo d’ici la fin d’année si tout se passe bien!

Nouveaux châssis 030TB et 140G Model Loco France

Les nouveaux châssis des 030TB et 140G sont quasi disponibles, il manque encore les circuits imprimés pour les 140G et les 030TB sont en phase d’emballage (essieux usinés et roues montées aujourd’hui). Les kits complets de 030TB sont victimes d’une usure de moule, les dômes et sablières ont dut être refaits mais DJH tarde à me les envoyer…

Le nouveau châssis de la 030TB bénéficie donc en plus de ses nouvelles roues d’un embiellage monté avec paliers de tourillons à visser en lieu et place des vis à tête fendue du kit d’origine. Les prises de courant ne sont pas encore installées sur la photo ci-dessous (lamelles en chrysocale fixées sur les supports de distribution). Notez la position au plus bas du moteur qui libère un maximum de place pour une digitalisation.

Le nouveau châssis de la 140G Pershing bénéficie d’une remise en conformité des entraxes d’essieux permettant d’utiliser des roues au diamètre conforme, le kit initial était curieusement doté de roues trop grandes (17mm pour 1422mm réél) conduisant à l’augmentation des entraxes et de l’empattement. Notez que les nouveaux longerons voient à présent une évocation par gravure du foyer très visible en réalité comme en miniature.

Le moteur 1630 a exactement le même encombrement que le Mashima d’origine avec une puissance 4x plus élevée. Une roue est bandagée pour profiter de cette augmentation de puissance et ainsi tracter de longs convois. L’embiellage bénéficie des paliers de tourillons à visser comme les autres kits.

Le kit complet de la Pershing permet de réaliser de très nombreuses variantes avec différents types de portes de boites à fumées (USA d’origine, à volant central, à penture Nord), différentes pompes à air, injecteurs… Par défaut le kit est livré avec des tampons type TP en fonderie maillechort, des tampons OCEM, Nord ou Est, peuvent être fournis à la place sur demande.

Toujours pour le kit complet, les bogies du tender sont repensés avec un nouveau châssis « rigide », des paliers décolletés et des flancs resserrés.

A gauche le bogie DJH, à droite, la nouvelle mouture:

Ma « vieille » Pershing montée il y a plus de 20 ans s’est vue équipée de ce nouveau châssis sans aucune modification sur la locomotive. Le tender à reçu les nouveau bogies, le châssis de ces derniers est fourni avec le transkit de châssis E174C mais pas les essieux ni les paliers, ni les pivots de bogies, le montage de ces derniers peux s’avérer délicat sur un tender déjà monté.

Nouveautés d’été…

Après quelques jours de repos, une grosse livraison de fonderies est arrivée avec pas moins de 26 nouveaux moules, une partie sont des pièces issues des kits Model Loco en particuliers des réchauffeurs ACFI de différents modèles et d’autres pièces diverses dont le très bel injecteur Friedmann des 231C et 150P. Les autres pièces sont destinées à la 242A1, qui va entrer dans sa phase finale de conception.


3 modèles de réchauffeurs ACFI et de ballonets de mélange, de quoi équiper de nombreuses séries.
Des dynamos à vapeur sont également dispoUne grappe de contretiges de pistons et de vases pour ACFI font parti des nouvelles pièces proposées au détail et qui vont compléter par exemple la 150P Model Loco France. 
Une autre grappe comprend soupapes, phares, sifflets, raccords de tuyauterie…Cette grappe contient des chapelles d’introduction Est, un vase d’ACFI, un graisseur et un volant de changement de marche


L’injecteur Friedmann des 231C et 150P va également équiper la 242A1Et pour terminer une dernière grappe de robinets divers.

Pour la 242A1, toute une série dont vous avez vu les illustrations 3D est arrivée, ce sont les pièces de série, le relevé des côtes moyenne permettra de réaliser des photodécoupe au plus juste vis à vis des dimensions de ces pièces.


Les crosses de pistons sont moulées en fonderie


Les selles pour l’équipe de conduite, vont également être commercialisées au détail
Le moteur de stoker, très visible sous l’abri à gauche. Notez les tubulures moulées d’un bloc.
Les flancs de bogies du tender reçoivent des paliers coniques en laiton décolleté


L’échappement triple, cas unique des vapeurs Françaises.
La porte de boite à fumée sort d’un bloc avec son volant et ses pentures.
Idem avec le « cul » du tender sur lequel il ne manque que les phares, les portes lanternes et la trappe du coffre. Notez la plaque de numérotation et les minuscules crochets des gaines électriques sortie de moulage.
Le dome avec ses sorties de sablière dont la forme particulière lui permet de chevaucher le raccordement tronconique d’une des viroles.
Les bouts de blocs cylindres moulés d’un bloc avec leurs détails, notez la présence des évents sur les purgeurs.
Le bissel est à lui seul une véritable prouesse, le fondeur est en effet parvenu à le mouler en une seule pièce qui va grandement faciliter le montage du kit. Son pivot est monté sur une rotule décolletée. Comme en réalité, il sera équipé d’essieux à roues de différents diamètres.

La suite bientôt…

En complément des decalcs sortis en juin, une autre référence dont l’impression avait raté est également arrivée, il s’agit de filets simples et doubles à rechampis pour voitures voyageurs anciens réseaux, jusqu’à la crise économique des années 30, les anciens réseaux ornaient leurs voitures de nombreux filets dont les couleurs variaient en fonction de la classe. Les filets mesurent 0,15mm de large.

Pour terminer pour les news de ce jour, une petite vue de la plaque de photodécoupe prototype des voitures à étage de l’Etat:

A suivre dans quelques jours, la 140G Pershing et la 030TB Model Loco France avec leurs nouveaux chassis et le chasse-neige « tender » Lens terminé (livraisons après le 15/08).

A noter que le proto de chassis des 230K est également arrivé, un bouchon est donc en cours sur l’établi, c’est la période!

Premiers moulages banlieue à étage

Les premiers jets de moulage des caisses de banlieue à étage Etat viennent d’arriver, on y voit plus clair que sur le proto. J’ai posé les aérateurs et tampons « pour voir », je vais maintenant pouvoir boucler la photodecoupe, et m’occuper des vitrages qui sur ce kit seront fabriqués en découpe laser pour permettre d’utiliser un plastique de seulement 0,5mm d’épaisseur indispensable pour réaliser proprement les vitres de l’étage. Forcement, comme tout est en retard et que les congés des fournisseurs arrivent malgré tout, difficile de savoir si le proto sera là avant que le graveur ne ferme pour ses congés d’aout… A suivre…

Du côté de la 242A1, les fonderies sont dans les mains du fondeur qui devrait livrer à la fin du mois, voici quelques vues 3D des dernières pièces dessinées. Si tout se passe bien, le bissel sera moulé d’une seule pièce en fonderie maillechort et ne nécessitera pour son montage que de poser 4 paliers coniques. Le point pivot est un modèle sphérique pour garantir une parfaite tenue de voie.

Les flancs de bogies du tender seront eux aussi d’un bloc à monter sur une traverse photogravée.
Le fond de tender en fonderie viendra coiffer une enveloppe de caisse photogravée livrée cambrée.

Une pièce qui a son importance car très visible: le moteur de stoker à placer sous l’abri.

A suivre en aout…

Pour terminer, un petit mot concernant les expos, je m’étais engagé des le début de cette année à participer à l’expo d’Orléans et à Railexpo en novembre prochain, toutefois, compte tenu des très nombreuses incertitudes quant au bon déroulement de ces manifestations et surtout quant à la complexité à garantir les gestes barrières et la protection tant des personnes que du matériel, j’ai jugé préférable d’annuler ma participation à ces deux événements. En effet, à ce jour, nul n’est capable de dire quelles seront les contraintes matérielles relative à la protection des stands, impossible d’improviser des solutions à la dernière minute alors qu’il faut des aujourd’hui, se positionner de manière définitive quant à la participation à Railexpo notamment. Les couts des protections sont élevés pour seulement 5 jours cumulés d’expo (2 jours à Orléans et 3 jours à Chartres) et leur acheminement/installation sur place compliqué pour un grand stand de 6 ou 8m et quoiqu’on dise, tant que la couverture vaccinale ne sera pas effective, le risque sera là pour tous et d’autant plus grand pour les exposants et les organisateurs en contact d’un nombreux public. Sans compter, même si cet aspect est largement au second plan, le très grand risque si les évènements sont maintenus d’y rencontrer un public trop peu nombreux pour pouvoir rentabiliser le déplacement. C’est donc bien évidemment à contre cœur que j’ai fait ce choix, mais rien de plus cher que notre santé et celle de nos proches! En attendant, la boutique en ligne est ouverte et fonctionne à plein, et à défaut de se rencontrer physiquement, nous pouvons échanger grâce à ce formidable outil qu’est internet, via les emails ou via les forums auxquels je participe. Merci à tous pour votre soutien et votre compréhension sur ce sujet!

 

Le CNS Rail d’Or 2020 par la revue Le Train

La nouvelle est tombée cet après-midi, les lecteurs de la revue Le Train ont élu le chasse neige CNS Rail d’Or de l’année 2020, je les en remercie très chaleureusement!

Pour rester dans les chasse neige, le CN tender Lens arrive, l’étrave va partir chez le fondeur dans les prochains jours, livraison des que possible…

Nouvelles roues et nouvelles planches de décalcs

Le décolleteur a livré cette semaine l’ensemble des roues qui avait été refusées pour non conformité le mois dernier, ce sont donc pas moins de 6 nouveaux diamètres de roues motrices qui arrivent simultanément, 2 diamètres de roues porteuses à rayons et des roues pleines de 10,5mm à bandages inox (donc plutôt destinées à des engins moteurs) et également 10,5mm pleines P87 (ces deux ref de roues de 10,5 ne seront disponibles que dans quelques semaines à réception des moyeux injectés, seuls le tirage d’échantillons de validation est arrivé à cette date). Des roues type « autorail » de 10,5mm seront proposées également dans les prochains mois (pour X2400, 2800, RGP…). Cette livraison permet aussi de disposer à nouveau de roues motrices de 17,5mm qui étaient en rupture de stock depuis quelques mois.

Pour mémoire, les roues motrices ne nécessitent pour être montées pas d’autre outil qu’un simple tournevis Romford, le calage à 90° s’effectue simplement par le biais de l’emmanchement carré à l’instar des roues Romford/Markits ou LSL/ScaleLink aujourd’hui reprises par Est Modèles. Elles sont prévues pour recevoir des tourillons Romford/Markits type Deluxe à visser. Par rapport aux roues Romford ou équivalentes, la bande de roulement est plus étroite et les rayons beaucoup plus fins avec comme en réalité des congés arrondis au raccordement des rayons et sur leur tranche qui leur donne un aspect beaucoup plus réaliste sans toutefois aller aussi loin que ce que peux proposer Apogée-Vapeur qui a une approche esthétique au cas par cas que ne permet pas l’injection plastique utilisé ici. C’est donc un excellent compromis entre finesse, réalisme et prix qui reste contenu.

La gamme de roues pour engins moteurs disponibles à ce jour est illustrée ci-dessous, avec en haut les roues motrices et en bas les roues porteuses, toutes à bandage en inox. diamètres 15 à 24mm pour les motrices et 10,5 à 16mm pour les porteuses.

Ci-dessous des vues plus rapprochées des nouveaux diamètres disponibles à compter d’aujourd’hui, notez la finesse des rayons par rapport aux gammes concurentes:


R401 diamètre 15mm


R402 diamètre 16mm


R405 diamètre 20mm


R406 diamètre 21mm


R407 diamètre 23mm


R408 diamètre 24mm

En porteuses prévues pour axes de 2mm:


R302P pleines 10,5mm permet d’équiper les bissels de 141R ou encore les autorails ABJ Electrotren (entre autres)


R307 roue type autorail à portée interne, des « cabochons » photogravés seront fournis pour coller en bout d’axe.


R305 porteuse de 15mm pour bissel ou locomotives anciennes


R306 porteuse de 16mm pour bissel ou locomotives anciennes

Comme indiqué la semaine dernière, toutes les roues motrices sont disponibles en option avec une gorge et des bandages d’adhérence, il en est de même pour les porteuses de 15 et 16mm, utiles pour équiper par exemple des BB Midi Roco en roues fines.

Pour choisir l’option bandages, rendez-vous sur la boutique et cliquez sur « détails » dans la liste des roues pour ouvrir la fiche détaillée, un menu à boutons est présent à droite, près du prix, et vous permet de cocher avec ou sans bandages, le prix de l’option est affiché automatiquement. Les bandages seuls vont être proposés au détail sous peu.

La disponibilité de ces nouvelles roues me permet de valider le montage des nouveaux chassis Model Loco pour la 030TB dans un premier temps, la 140G va suivre…

La 030TB Model Loco bénéficie donc d’un nouveau chassis très inspiré de celui d’origine DJH mais dont le montage a été fiabilisé, on reste sur le principe du chassis poutre en U, le support de réducteur est à présent soudé (ou à la rigueur collé avec une colle bicompo) avec un système de positionnement par tiges de laiton. Le réducteur de 1/38 associé au moteur RSF 1331 procure un fonctionnement souple et une vitesse bien plus raisonnable que le « turbo » DJH initial. Les nouvelles roues parachèvent l’allure et ont vu leur positionnement amélioré. La prise de courant par palpeur initialement sur un seul côté sur le kit initial est reporté à l’identique sur l’autre côté. Malgré l’emploi du moteur 1331, la digitalisation avec un Loksound reste tout à fait envisageable grace aux nouveaux HP rectangulaires proposés par ESU, je préciserai le type à utiliser ultérieurement.

Du côté des decalcs, une grosse livraison est également arrivée avec des réassorts et des nouveautés, outre les marquages pour les kits de fourgons DP PLM et les voitures à étage Etat, des marquages pour vapeurs anciens réseaux (Est, AL, Etat et PO) ref D030, des cerclages de chaudières avec filets de couleur et rechampis ref D031, la planche pour la 3.1280 carénée ref D237 et une planche pour camion de déménagement Mondia ref DV002 sont disponibles:

La déco Mondia DV002 applicable avec ou sans fond gris métal est prévu pour un déménageur Brekina MAN635 ou Mercedes LP322 dispo par exemple chez Narwag (également sorti maquillé en SAVIEM déco Calberson chez SAI) mais conviendra à d’autres camions, ici, c’est la base Brekina équipée d’une cabine UNIC Estérel de chez RPM87 en cours de réalisation. Le rouge a utiliser est la ref Railcolor bordeaux TEE 603 P063.

Ci-dessous, les cerclages de chaudières avec filets D031:

Et les D030 et D237

A suivre la semaine prochaine, le chassis de la 140G et le tender chasse neige Lens quasi terminé.

 

242A1: 3D des fonderies

La modélisation des pièces de fonderie de la 242A1 se termine, j’espère lancer la fabrication en série de celles-ci en juillet. Une fois reçues, elles permettront de valider les dimensions des pièces photogravées qui pourront ainsi faire l’objet d’un prototype de validation pour correction, puis fabrication en série. Les kits seront donc livrables pour l’automne si tout se passe bien.

L’impressionnant dôme avec ses 3 couvercles de sablières, les départs de sablières seront moulés d’un bloc avec ce dernier si accepté par le fondeur.

Le tout aussi impressionnant échappement triple, cas unique me semble t’il dans l’histoire de la locomotive à vapeur Française.

La porte de boite à fumée et son carénage

Les réservoirs d’air principaux et les purgeurs de cylindres (qui pourront être placés différemment selon impératifs du fondeur)

Et pour terminer avec les news de ce jour concernant la 242A1, les fonds de blocs cylindres.

D’autres pièces sont en phase finale de dessin, bissel à deux essieux, moteur de stocker, soupape de démarrage, commande de régulateur, selles d’abri, gueulard et carter de stocker, bogies et cul de tender ainsi que son petit équipement… Toutes ces pièces seront moulées en maillechort à la cire perdue, les moules sont donc obtenu par impression de prototypes en 3D UHD. Les autres pièces en fonderie fort nombreuses existent déjà dans ma gamme ou l’ex gamme Model Loco pompe bicompound développée pour la 141TB, réchauffeur ACFI de la 150P, commande de changement de marche de la même 150P, tampons, phares, crosses de piston (150P également), contre manivelles, chapelles d’intro (141P/241P Mecanic Trains), soupapes…

Et la suite de la gamme vapeur AMF? ma participation aux expos d’automne étant comme évoqué précédemment plus qu’incertaine en raison des nombreuses contraintes imposées par la Covid, j’anticipe quelque peu les « annonces » avec au programme après la 3-141TC: la 6-240TA ex-Midi annoncée déjà depuis un long moment et la « bossue » 140H Alco (Etat, PO, PLM et SNCF) qui je l’espère sortiront en 2021. Pour la suite, j’envisage également la 2-232TA Nord et la 3-030C Ouest/Etat, la 140 « 4000 » Midi et certainement les S16 et G16 de l’AL, tout ceci en fonction de vos demandes et de mes possibilités! Ce programme s’étalera sur plusieurs années cela va de soi et en parrallèle des réédition et nouveautés Model Loco France (3-141C, 2-150A/C, 231A PO…)

Pour revenir sur les roues, le décolleteur doit m’expédier la nouvelle fabrication dans le courant de semaine, à suivre donc ici même sans doute le week-end prochain. La gamme proposera donc des roues motrices des diamètres suivants: 15, 16, 17,5, 19, 20, 21, 22, 23 et 24mm. Toutes à emmanchement carré pour montage sur axes « Romford » par vissage. Ces 9 diamètres vont également être proposés avec une option « bandage d’adhérence », ces bandages sont découpés sur mesure dans un caoutchouc spécial. Les gorges sont usinées à la main par mes soins ce qui génère un surcout par rapport aux roues classique. A noter que tous les kits à sortir seront équipés d’office d’une roue bandagée tant en AMF qu’en Model Loco France, pourquoi une seule roue, tout simplement parce que mes essais montrent que c’est amplement suffisant et qu’en mettre deux n’apporte rien de plus sinon une usure prématurée des bandages ou leur « déjantage » lors des franchissement de courbes, les roues extérieures parcourant plus de distance que les roues intérieures, une des deux roues gagne à rester « glissante ».

Les bandages seront également commercialisés au détail sous cette forme:

Les roues porteuses ne sont pas en reste avec la disponibilité attendues des roues de 15 et 16mm qui viennent s’ajouter à celles de 10,5, 12 et 14mm déjà disponibles, de même que des porteuses pleines de 10,5 (bandage inox) qui peuvent être utiles sur les 141R (bissel) ou sur des autorails par exemple.

En roues de wagons (bandages laiton), les roues de 10,5mm pleines vont être proposées sous une nouvelle forme avec moyeux injecté comme c’est déjà le cas depuis quelques temps pour les roues de 12mm. Ceci va me permettre d’enfin proposer le diamètre 10,5 « pleine » en P87 en plus de la norme NEM fine.

 

Le point sur les nouveautés!

Déjà deux mois depuis la dernière publication, cette période a été fort remplie grâce à vos très nombreuses commandes pour lesquelles je vous remercie très chaleureusement! J’ai fait de mon mieux pour vous livrer dans les meilleures conditions possibles et j’espère vous avoir aidé à passer plus sereinement cette triste période!

Contrairement à certains de mes confrères, très peu de ruptures de stock sont à déplorer, toutes les teintes de peintures sont encore disponibles que ce soit en version solvant ou à l’eau. Je me suis en tout temps toujours efforcé de tenir un stock conséquent, ce qui m’a permis de tenir malgré les difficultés d’approvisionnement qui sont bien réelles et de faire face à vos très nombreuses demandes. Les approvisionnements en photodécoupes et en fonderie ont repris avec un gros réassort sur ce dernier point arrivé ce matin, et des photodécoupes arrivées hier qui me permettent enfin d’à nouveau avancer sur les rééditions Model Loco France et les nouveautés AMF87! Vos très nombreuses commandes m’ont permis également de financer l’intégralité des diamètres de roues motrices nécessaires aux rééditions Model Loco et à la mise en chantier futur d’autres projets vapeurs que ce soit en Model Loco (métal blanc) ou en AMF (tout en laiton et maillechort). Ces roues devaient être présentées la semaine dernière mais une « boulette » du décolleteur fait repousser cette présentation à la dernière quinzaine du mois de juin le temps de refabriquer plusieurs milliers de roues sans erreur de côte.

Du côté des expéditions, la poste ne tourne pas encore très rond avec des délais déplorables sur les envois en format Lettre Suivie, jusque huit semaines de délai pour certains envois!!! Les Colissimo fonctionnent mieux, en national du moins, à l’international, c’est plus aléatoire et surtout, Colissimo a suspendu jusqu’à nouvel ordre toute possibilité d’assurance faute de remise contre signature! Je vous demanderai donc de bien vouloir opter pour des envois par DPD pour les colis d’une certaine valeur (plus de 150€) en cas de perte, l’assurance ad’valorem de la poste ne fonctionne pas contrairement à celle de DPD qui sécurise la livraison grâce à un code à 4 chiffres transmis par SMS qui remplace la signature. Pour les envois en relais, vérifiez bien que ce dernier est ouvert, certains commerçants restent fermés et ne sont pas forcement signalés comme tel sur les bases de Colissimo ou de DPD. Malgré toutes ces perturbations très peu de colis perdus, seuls les délais sont fluctuants mais restent raisonnables. Il faudra s’y habituer tant que les « gestes barrières » restent de rigueur!

« Gestes barrières » encore à propos des expos d’automne qui vont bien finir par arriver, à ce stade, je suis engagé pour Railexpo à Chartres et pour le salon d’Orléans, toutefois, nous ne pouvons pas savoir à ce jour quelles seront les conditions sanitaires du mois de novembre, ni connaitre la réglementation en matière de protection des personnes sur ce type d’évènement. Si des protections trop lourdes sont rendues obligatoires tels que des parois plexi, desinfection des surfaces, etc.. inapplicables sur des stand d’expo habituels et trop couteux pour quelques jours, et si les conditions sanitaires ne sont pas là, il va de soi que j’annulerai ma participation à ces deux évènements. Autre point ennuyeux hors contexte COVID pour mon organisation, Railexpo est avancé d’une semaine par rapport à la date initiale sur laquelle nous étions engagé ce qui ne m’arrange guère avec à peine 8 jours pour me réorganiser entre le retour d’Orléans et le départ pour Chartres. Affaire à suivre donc…

Retour donc en images sur ce qui vient d’être livré ces derniers jours, à commencer par les protos des nouveaux chassis de 030TB et de 140G Pershing Model Loco France, l’utilisation des nouvelles roues fines AMF m’a permis de remettre en conformité les entraxes d’essieux moteurs de ces deux modèles, les roues seront comme en réalité plus ressérées et d’un diamètre plus proche du diamètre réél. La mécanique de la 030TB a été revue avec l’emploi du moteur RSF1331 tout en essayant de conserver au maximum l’esprit initial de simplicité de montage, quelques petites pièces de détaillage ont été revues comme les anneaux de levage ou l’ajout de visières de pare brises. Le chassis de la 140G qui va quant à lui recevoir le gros RSF1630 se voit doté de quelques améliorations esthétiques permises par une gravure en deux épaisseurs.

Les plaques d’immatriculations des kits sont complétées et/ou améliorées avec par exemple pour la 030TB une numérotation PLM « deuxième génération » 3AM non prévu initialement par DJH.

Les plaques des 150P et de la future 5.1200 sont complétées par un « petit » numéro de 150P qui permet ainsi de réaliser une version avec petits passages de vapeur sur les blocs cylindres (150P13 qui est celle préservée par la SNCF) ou 150P100 avec gros passages de vapeur.

La Pershing n’est pas en reste avec un complément pour le MIDI carrément oublié sur le kit initial et une version conforme des plaques ETAT.

Toutes ces plaques seront incluses dans les rééditions et sont disponibles au détail mais hors catalogue (me consulter par mail pour les tarifs). Bien entendu, n’importe quel autre numéro est réalisable « à la demande », ref PLQPERSO sur la boutique en ligne.

Pour la 3.1280 carénée, compte tenu de la disparition de la gamme Carpena, une planche de decalcs spécifique est créée,  elle permet de réaliser une version chocolat Nord d’origine avec ses ailes dorées, bandes jaune pale (utilisez le jaune paille des RGP), version bleue CIWL train des souverains britanniques de 1938 et aussi une version 2-231C78 SNCF pour la période 1938/1946 qui comprend outre les marquages de numérotations « certifiés » des ailes ornées d’un macaron SNCF pour réaliser une version « uchronique » SNCF tel qu’elle aurait put la porter si la guerre n’avait pas éclaté.

La très attendue planche pour locomotives anciens réseaux est également en fabrication, elle comprend des marquages Etat, PO, AL et surtout EST, permettant de décorer de nombreux modèles comme par exemple les Pacific Etat ou les 141T PO, et pour l’Est, toute la cavalerie des 230K, 231B, 231C, Pershing, 241A et autres machines armistice.

Pour rester dans les decalcs, une planche Mondia pour camion de déménagement Brekina et certainement utilisable sur d’autres modèles comme les superbes Bernard SMD et des Panhard REE, toutes ces planches et peut-être deux autres seront disponibles courant juin ou tout début juillet:

Ce qui nous mène à la planche de décalcs des très attendues également banlieue à étages, qui va permettre de réaliser la plupart des décorations qu’ont connu ces voitures, attention, l’infographie ci-dessous présente des teintes « de travail », les marquages Etat et SNCF ép3 seront bien jaune bouton d’or et pas orange. A noter les indications de classes Etat sur disques de couleur qui ont perduré à la SNCF jusqu’aux années 50 (visibles sur le DVD « L’age de fer » consacré à l’Ouest par exemple). Les bandes de classe jaune jonquille et jaune bouton d’or seront également fournies avec les kits.

La photodecoupe d’habillage du prototype de caisse qui servira de modèle maitre est arrivée, la voici illustrée à plat avant sa mise en place sur le proto en impression 3D, les pièces en bas de la plaque permettront de réaliser les versions à cabine de conduite, c’est peu visible sur la photo, mai quasiment tous les rivets sont là!

Toujours au chapitre des nouveautés, à valider pour celle-ci, la photodec du chasse neige Lens, le prototype de l’étrave qui sera réalisé en fonderie cire perdue va partir chez le fondeur dans les prochaines semaines, sortie cet été si tout va bien.

Pour terminer, une petite vue 3D d’un chantier qui  a enfin pu reprendre son cours, celui de la sublime 242A1 avec pour première illustration, les ballonnets d’ACFI carénés, l’une des première grappes de fonderies cire perdue dessinées parmi la bonne trentaine de pièces prévues pour ce kit.

A bientôt pour la présentation du proto de caisse de la banlieue à étages Etat et du chasse neige Lens monté, puis la présentation des nouveaux diamètres de roues AMF!