RAMMA J-7

Le temps file toujours aussi vite, le RAMMA ouvre ses portes dans tout juste une semaine! Plusieurs livraisons sont arrivées ces derniers jours, hélas pas la plus attendue en l’occurrence la photodecoupe qui est retardée suite à un aléa technique du graveur, cela va donc être très juste pour présenter le plat de 30m et les tenders 17 et 24A des 140A, ce sera partie remise pour Railexpo et Meursault. En revanche de nouvelles planches de décalcs sont arrivées, notamment les planches « couchettes » et Express Nord ép4 annoncées le mois dernier, mais aussi 3 nouvelles références Interdecal pour véhicules routiers:

La planche de déco du CNS était également dans ce même colis, ils ont étés posés, puis vernis, les vitrages mis en place se soir sont entrain de sécher, le modèle presque terminé sera donc présenté à Sedan le week-end prochain et ici même des que possible.

Un colis de résine et un autre de fonderie sont arrivés également, de quoi réassortir les B4D, remorques Verney et aussi fourgon modernisé Est Romilly en rupture depuis quelques mois.

Les 222TA et les transkit de tender 23A pour 230C P8 sont en cours d’emballage, livraison possible à Sedan en quantités très limitées. Les photos arrivent…

Concernant maintenant la 242A1 et les voitures à étages Etat, puis à la suite la 3-141TC, malheureusement, je suis contraint de les repousser de quelques mois pour les réaliser dans les meilleures conditions possible. En effet, le retard s’est accumulé ces derniers mois sur de nombreux chantiers, CNS, B4D, Model Loco et Express Nord en N pour Trains160… tous ces projets largement entamés et financés devaient être terminés impérativement cette année ce qui sera chose faite. Entre-temps, s’est ajouté la remorque Verney suite à l’accord passé avec DutDut lors de Railexpo. L’étude de Christian était déjà très aboutie, mais il y avait néanmoins le chassis et les decalcs à créer. Dans le même temps, l’activité des 5 premiers mois de l’année a été très soutenue, bien plus que d’habitude (avant de retomber comme un soufflet depuis juin…), TrainsMania étant venu s’y ajouter. Une grippe en février m’a mis en arrêt durant deux semaines avec une reprise façon vieux diesel, et les forts épisodes de chaleur de cette été ont encore empiré ce retard (impossible de faire du dessin 3D sans gros risque de surchauffe informatique avec les conséquences que ça implique), or c’est en juillet/aout que j’avais prévu de finaliser l’étude de la 242A1 puis ensuite attaquer la 3-141TC. Cet automne, avec les trois expos à préparer, les conditions ne sont pas réunies pour travailler correctement sur ces très gros et délicats projets, j’y reviendrai donc en début d’année 2020! Il n’y aura donc pas d’annonce de nouveauté AMF lors de Railexpo, seules les rééditions Model Loco de l’année seront annoncées. Ce qui n’empêche que je trouve un peu de temps pour me consacrer à de plus petits projets, dégrossis depuis longtemps, et pour lesquels presque tout est prêt. Profitant d’être dans les frigos, et toujours inspiré par le fameux Voies Ferrées n°162, j’en ai dessiné un second qui sera dispo pour Railexpo:

Il s’agit cette fois d’un réfrigérant, spécialisé au transport de viande (aménagé pour la suspension de pièces de boucherie par crochets). Son origine m’est inconnue (à ne pas confondre avec des ex-Nord présentés dans Ferrovissime n°52 qui diffèrent sur plusieurs points), il s’agit probablement d’une reconstruction d’après la seconde guerre mondiale sur chassis OCEM de 6,50. Le kit reprend donc les mêmes principes que le wagon à lait présenté la semaine dernière, même châssis à quelques détails près, il présente la particularité d’être équipé d’une plateforme de serre frein. En toiture, on retrouvera donc les turbinos et trappes à glaces typiques des wagons réfrigérants, les très belles pièces Huet développées pour le réfrigérant Standard y trouvent donc toute leur utilité. La planche de décoration permet de réaliser un wagon en marquage ép3 ou ép4 avec grand logo STEF. ref K299 (on va donc bientôt passer à K300!!! il y a encore quelque trous dans les K200 ce qui veut dire que quelques surprises sont en préparation!)

Quant au wagon à lait K298, Jean-Marc Steiner m’autorise à publier ici la photo de sa décoration d’origine « 1938 », le marquage Nord a dut être attribué durant un temps très limité. Cette déco a perduré jusqu’au tout début des années 50.

Ces deux wagons sont en fabrication!

Pour terminer, petite note concernant la 230B, le kit tel que livré actuellement ne comporte pas de porte frontale d’abri, ce qui place obligatoirement le modèle dans les séries 700 et 800 (et quelques 600, suite a des échanges d’abri), lors de la conception, la seule solution que j’envisageai pour ce faire était de prévoir une autre gravure de façade d’abri, comme il y a deux modèles (entièrement caréné et carénage modifié pour mettre le saladier à soupapes dehors), cela prenait trop de place… En revenant sur la question récemment, le regard un peu moins embrumé, une solution très simple m’est apparue pour reproduire cette porte par un simple empilement. La gravure nécessaire est donc en cours de production et sera fournie gracieusement sur simple demande aux possesseurs du kit « K030v2 » et intégré d’emblée au kit « K030v3 » qui sera fabriqué à épuisement de la série précédente. A noter que, pour ceux qui souhaitent réaliser une 230B500 comprise entre 521 et 580, je peux fournir un dôme vapeur « plat » issu du kit de la 141TB, une petite modification est nécessaire au niveau du carter du régulateur (allongement avec le carter du dome bombé), mais ces modifications sont tout à fait abordable, le temps me manque malheureusement pour monter cette version et vous la présenter.

 

Un kit surprise!

Et oui, c’est l’année des 20 ans d’AMF, qui dit anniversaire dit surprises et en voici une toute fraiche à sortir pour Railexpo!

Ce nouveau wagon est un isotherme de la STEF, réservé à l’origine au transport de lait et construit sur une commande du Nord en 1938. La carrière de cette série s’est étalée jusqu’à la fin des années 60 après avoir reçu les deux générations de logo STEF, puis la numérotation UIC. Ils ont pu circuler partout comme le montre cette photo d’un vrai wagon prise à Aurillac en 1966. Ils appartenaient d’ailleurs au pool Interfrigo les rendant aptes à l’international!

Le kit qui sortira en principe pour Railexpo reprend les principes habituels de nos kits, à savoir caisse et châssis en photodecoupe maillechort, boites d’essieux, marchepieds, cylindre de frein, réservoir d’air et tampons en fonderie cire perdue. Attelages à élongation système Huet avec nouveau système de fixation au châssis. Marquages par décalcomanies à l’eau déco Nord, SNCF38 (petit logo STEF), SNCF50 grand logo STEF (en noir et en bleu au choix). Roues NEM fines AMF ou P87 sur paliers flottants.

Comme en réalité, le kit est étroitement dérivé de la conception des isothermes Marée de Boulogne et monté sur châssis OCEM long.

A réserver des aujourd’hui!

CNS, on touche au but!

Voilà un kit dont la gestation aura pris du temps, beaucoup de temps! Mais cette fois ça y est, tout est validé, la fabrication des photodecs de série lancée, presque tous les composants sont en stock sauf les decalcs et les PCB, ainsi que les reproductions des génératrices, tout cela ne va plus tarder pour une disponibilité probable pour Railexpo et Meursault!

En attendant, voici les dernières photos de l’avancement du dernier prototype avant pose des décalcs. Certains éléments ont étés « bricolés » de manière provisoire afin de corriger les derniers bugs.

La BB60021 aura une caisse et un niveau de détaillage strictement identique, mais deux bogies moteurs au lieu d’un seul.

Ci-dessous la caisse quasi terminée, les turbines sont montées sur roulement à billes. Manque encore les projecteurs de travail qui seront montés en dernier.

Les visières de pare-brise ont été peintes en blanc au pinceau avant pose des bandes blanches en decalc.

On voit ici les échappements actuels du CNS, les tuyères courtes d’origine sont également fournies.

La turbine du ventilateur est présente.

Les poulies d’entrainement des turbines qui seront reliées par courroies en chlorophène à la motorisation dédiée. Cette motorisation fait appel à un mini moteur RSF et un jeux de pignons pour mise en opposition de la rotation des turbines.

Les colonnes hexagonales à visser recevront la platine électronique.

Le bogie moteur terminé, il est équipé d’un moteur Motraxx. Vis sans fin en laiton et pignons Mécanic Trains en delrin usiné. Roues AMF à bandages inox norme NEM fines ou P87. Prise de courant par palpeurs chrysocale.

Même traitement pour le bogie porteur, axes à pointes dans paliers décolletés.

Le PCB avec PowerPack prototype ici équipé d’un LokSound V5 fourni en option (ouverture des commandes pour ces derniers et LokPilot prochainement). Ce PCB est un prototype d’essai non définitif. Il sera logé au plafond avec le décodeur, le HP et les condensateurs intégrés dans le lanterneau. Ce PCB de série intégrera également les éclairages de plafonniers de cabines et les feux d’angles avant.

Le moteur MGO-V12 réalisé tout spécialement par Est Modèles (un très grand merci à Yves Marly!)

Et pour finir, la génératrice qui lui sera accouplée.

A suivre, la 222TA, le plat de 30m et les 140A avec leurs tenders 17A et 24A!

C’est la rentrée! Bientôt les expos!

Et voilà déjà la rentrée et presque l’automne qui va pointer son nez avant qu’on ait eu le temps de se retourner. Déjà il faut songer à refaire le plein des rayons pour préparer les expos qui cette année vont s’enchainer pour AMF avec déjà le RAMMA dans quelques semaines, puis Railexpo et Meursault.

Participez à ces trois expositions va entrainer un afflux de travail assez considérable, il faut avoir de tout pour tacher de répondre au mieux à vos demandes et préparer tout cela prend un temps plus que conséquent, ce pourquoi il ne me sera pas possible de répondre au téléphone d’ici la fin de cette année ou vraiment très ponctuellement si j’ai un « trou »… ce qui se fait rare…

Comme lors de chaque expo je ne saurai trop vous conseiller de penser à réserver largement à l’avance les kits que vous souhaiteriez emporter sur place, pratiquement tous les modèles disponibles à la vente sur la boutique sont en stock mais environ 30% ne sont pas emballés à la fois par manque de temps mais aussi par manque de place, l’atelier est en effet arrivé à saturation complète (et déborde même largement dans la maison…). Réservation plus que recommandée également pour les bombes Rail’Spray, seule une sélection des plus de 200 teintes sont amenées en expo. Et pour finir, réservation obligatoire pour les roues et bogies qui ne sont pas amenées sur place.

Attention également, pour des raisons logistiques, je me rendrai au RAMMA de Sedan et à Meursault avec un stock de kits réduit et il me sera difficile, voire impossible de faire du réassort de bombes Rail’Spray entre RailExpo et Meursault. Pour le reste, je ne prends pas de réservation, venant avec l’essentiel du stock disponible.

Un seul moyen pour réserver: l’email et uniquement par ce moyen! Les réservations par message téléphonique ne sont pas prises en compte!

En attendant ces trois rendez-vous importants, je compte grandement sur vos commandes sur la boutique dont le traitement à repris son court normal depuis la semaine dernière avec des expéditions hebdomadaires.

J’attends par ailleurs vos réservations pour les rééditions Model Loco France et les wagons plats de 30m! A noter que les chassis seuls des 222TA, 140A et Pacific TP/Etat, ainsi que les tenders seuls pour 140A (17A et 24A) ainsi qu’une version chasse neige type « Lens » du tender 17A on étés référencés sur la boutique en ligne et sont donc réservables des à présent. Je rappelle que vos réservations payantes sont primordiales pour me permettre de financer ces productions. A ce propos, plusieurs clients ayant réservé des B4D et des CNS n’ont toujours pas honoré leurs intentions malgré les relances, pas très sympa!

Le wagon plat super-spécial de 30m est en fabrication, disponible octobre/novembre 2019. Kit tout maillechort (sauf boites d’essieux en résine)

Tender 24A ex-20G Pershing qui est proposé au détail ou avec la 140A est réalisable en version d’origine (précisez à la commande) et Nord avec hotte à charbon et organes spécifiques. La conception des bogies a été revue et améliorée.

Tender 17A Nord livrable avec la 140A ou seul. Superstructure en photodecoupe et accessoires en métal blanc (sauf tampons)
Chasse-neige type Lens époque3/4 sur tender 17A Nord

Les B4D livrées (il en reste une grosse dizaine en stock), va venir le tour de la 222TA qui n’attends plus que sa nouvelle « devanture » pour être mise en boite (et montée pour le modèle d’expo). Le CNS touche à sa fin lui aussi, j’attends les decalcs et les tous derniers composants retardés par les vacances des fournisseurs pour les finitions du proto. Petite surprise: en profitant de l’étude du CNS, Steven m’a très facilement modifié la 3D de la caisse pour réaliser un oiseau rare de la SNCF: la BB60021 ex-040DC1!

Cette étonnante locomotive, fort peu connue et peu photographiée dans cet état à été obtenue par transformation en 1955 du tout aussi étonnant proto PLM 4CMD1. Cette locomotive d’origine PLM à caisse disymétrique avec un curieux capot à une extrémité a été allongée et son moteur diesel d’origine remplacé par un increvable V12 MGO. Renumérotée BB60021 en 1962 elle accompli toute sa carrière au dépôt de Dijon-Perrigny dans des services équivalents à ceux des BB63500 avant d’être transformé à nouveau en 1967 pour devenir un chasse neige à turbines.

Le kit est prévu pour être d’un excellent niveau de détaillage, sa conception fait appel à un châssis photogravé recevant deux bogies motorisés par moteurs 5 poles Motraxx (même modèle que ceux qui équipent la DU65 ou le VH REE). La caisse et les flancs de bogies sont en moulage résine, nombreux accessoires en photodécoupe et fonderie de maillechort. Vitrages plexi fraisé, roues AMF NEM ou P87, marquages par décalcomanies à l’eau et plaques relief.

Un PCB doté d’un PowerPack issu du CNS permet un fonctionnement en DCC avec éclairage des fanaux AV/AR et éclairages de cabine. Une interface Plux22 permettra de poser un décodeur LokPilot ou LokSound V5 préprogrammé qui seront livrables en option lors de la disponibilité des kits.

Livraison espérée pour Railexpo et Meursault 2019 sous réserves de nouveaux aléas d’approvisionnement fournisseurs…

Compte tenu du caractère très halogène de ce modèle, la fabrication ne pourra être lancée que si 5 commandes fermes et réglées en totalité sont enregistrées!!!

Pour terminer, notez que la planche de marquages pour Express Nord époque 4 vient d’être recomposée et sera donc à nouveau disponible en fin de mois, bien que dédiée Express Nord elle peux très bien faire illusion sur d’autres voitures en marquages UIC.

Une planche de marquages Couchettes est également référencée pour une dispo fin septembre. Elle est proposée en 4 couleurs blanc et noir ép4, jaune ép3 et 4 et bouton d’or ombré noir ép2 et 3.

 

B4D métallisée Sud-Est disponible

La nouvelle version de la B4D métallisée Sud-Est est enfin disponible (livraisons à partir de la semaine prochaine). Cette nouvelle version a bénéficié d’une refonte de la gravure de la caisse moulée en résine, de nouveaux aérateurs et de nouveaux tampons et est livrée au choix soit avec bogies Y16 REE, soit avec bogies WL en kit métal (chassis photodécoupe, détails en fonderie et roulement sur paliers coniques). La fixation des attelages à élongation a également été améliorée. Les vitrages sont en plexiglass fraisés, nombreux détails photogravés dont des stores à coller derrière les fenetres ou les entourages de baies Klein. Les marquages permettent de réaliser les versions SNCF époque 3, UIC et version équipement V. Une pensée particulière pour Bernard Bransol qui avait largement participé à la création de ce modèle voici 10 ans et qui nous a malheureusement quitté en 2015.

Version avec bogies WL
Version avec bogies WL

On me pose souvent la question d’une éventuelle suite à cette unique référence, je l’envisage depuis longtemps, mais plusieurs points me freinent, le premier étant le risque de voir cette famille de voitures sortir à plus ou moins long terme chez REE, R37 ou LSM ce qui ruinerai tout espoir de rentabiliser le temps d’étude et d’outillage. J’ai été largement échaudé lorsque ce cas de figure s’est présenté avec les Express Nord, annoncées par LSM seulement 1 an après que mes trois dernières références soient sorties, annonce concrétisée par une disponibilité effective des modèles LSM onze ans plus tard, mais en attendant, j’ai eu bien du mal à vendre mes kits… L’autre point concerne l’aspect technique, étonnement en 2019, il est moins facile de faire imprimer proprement en 3D les modèles maître de caisse, le prestataire qui me réalisait cette prestation jusqu’en 2015 n’existe plus, et les tentatives chez différents « imprimeurs » n’ont pas abouti, le proto de caisse de cette B4D a donc été imprimé chez mon confrère Est-Modèles, mais elle rentre au chausse pied sur le plateau de la machine et c’est la caisse la plus courte de cette série. Les bogies à grand empattement des mixtes, coach et A7c7 sont également une complication non négligeable entravant l’inscription en courbe. Bref, vous l’aurez compris, cette référence ô combien indispensable pour la composition de nombreux trains, restera seule de sa famille dans la gamme AMF87.

Suite des avancées avec une mise à profit de cette accalmie quinzaoutienne pour valider les montage du nouveau chassis de 222TA Model Loco retardé par des retards de livraisons des moteurs et des réducteurs… Ci dessous, la nouvelle plaque de chassis qui intègre le réducteur qui équipe déjà tous les kits de vapeurs AMF et couplé au moteur RSF 1331.

Le CNS touche a sa fin, presque tout est approvisionné sauf la quincaillerie nécessaire à la motorisation des turbines et les vis sans fin du bogie moteur, puis le fameux PCB avec powerpack intégré qui permettra la digitalisation complète de l’engin et dont la mise en fabrication sera probablement lancée en septembre des ce montage V1 avec PCB prototype sera validé. La mécanique initialement prévue s’est avérée totalement irréalisable ce qui m’a demandé de reprendre complétement la conception du châssis et des bogies d’où cette énième retard le concernant, mais cette fois on touche au but! A noter que je suis parvenu à réaliser une bande son spécifique pour cet engin avec le son des turbine du vrai CNS en séance de travail, son qui sera activé simultanément à la mise en marche des turbines! Le LokSound V5 ainsi chargé sera proposé en option de même que des LokPilot préprogrammés, à suivre une fois la validation complète terminée. A noter toutefois pour les personnes utilisant leur matériel en analogique qu’il n’y aura pas de « bouchon » spécifique pour le PCB qui doit être utilisé exclusivement avec un décodeur en perdant néanmoins une bonne partie de ses caractéristiques.

 

 

Galerie U23 Norev, nouvelle teintes Hydro et nouvelles pièces

Retour à l’atelier après une petite coupure estivale. En mon absence, le graveur a traité un certain nombre de tirages parmi lesquels il y avait le proto de validation du CNS qui sera dispo au plus tard pour le RAMMA, les tirages de série de la B4D SE (emballage et expédition en cours) et de la 222TA (expédition 2è quinzaine d’aout) et les tirages destinés aux 140A Model Loco pour lesquelles il ne manque plus que les pièces de gravure spécifiques aux tenders 17A et 24A. J’y reviendrai plus en détail lors de la prochaine news.

Dans ce colis de gravure était également présent les transkits de galerie pour le car type 23 Citroën Norev. Cette galerie bien plus fines que l’horrible morceau de plastique moulé d’origine nécessite néanmoins de reboucher les trous énormes percés dans la carrosserie et d’en percer de nouveau. J’ai pour ma part choisi de décaper mon modèle de toutes façons gaché par une très épaisse peinture.

Autre livraison de ces dernières semaines, de nouvelles teintes et des vernis pour la nouvelle gamme de peinture à l’eau hydro’cell. Pour mémoire, cette offre vient en parrallèle de la gamme nitro’synthétique à solvant pour aérographes, les teintes sont identiques. Elles sont applicables au pinceau ou à l’aérographe si diluée à l’alcool isopropylique. Elles sont toutes d’aspect mat.

P967 brun banquettes
P910 gris artillerie PO
P904 chocolat Nord
P927 vert olive PLM
P956 bleu Anglais 208 SNCF (X2800 et dérivés)
P9013 vert bleuté foncé 312 SNCF (BB9300, BB16500/17000/25500/8500, CC7100…)
P9014 vert bleuté clair 313 SNCF (BB16000/9200, CC7100…)

P973/P9032/P9059 rouille clair/moyen/foncé
P922/P9022 gris antirouille clair/foncé

Trois vernis viennent compléter cette offre, P330/P331/P332 vernis brillant satiné et mat. La teinte blanche de ces derniers à l’état liquide peut surprendre, mais ils deviennent naturelement parfaitement transparent une fois secs.

Sur le front des accessoires, ce sont des pièces « Model Loco France » qui viennent compléter notre désormais très large gamme:

Les paliers carrés en laiton pour essieux moteurs de locomotives à vapeur à axe de 3,18mm sont disponibles ref A992 (les axes au détail et des tourillons sont attendus pour septembre). Ces paliers décolletés équiperont à présent tous les kits Model Loco et les nouveaux kits AMF (ainsi que les retirages des anciens kits). Ils sont vendus au détail pour les bricoleurs. A noter que de nouveaux diamètres de roues sont en fabrication et sortiront progressivement d’ici le début de l’année prochaine, le temps de financer les décolletages nécessaires (roues motrices de 15, 16, 20, 21, 23 et 24mm qui viendront s’ajouter aux 17,5, 19 et 22mm déjà disponibles)

Les tourillons pour les contremanivelles en fonderie présentés le mois dernier sont arrivés eux aussi et sont donc disponibles. Ils sont prévus pour les roues AMF, mais sont aussi compatibles avec les Romford/Markits et les LSL/Scale Link aujourd’hui Est Modèles.

Pour terminer cette salve estivale, toujours issu de la gamme Model Loco, des plaques constructeur Fives Lille et Ateliers de la Cie du Nord à Hellemmes sont disponibles ref A363

A suivre, les photos de la B4D SE, du proto peint du CNS et de la nouvelle 222TA Model Loco France…

 

Éclairez vos lanternes et nouvelles fonderies!

Pour fêter en fanfare l’arrivée de l’été, les trompes bi-tons à déflecteurs sont enfin arrivées! Le fondeur a finalement réussi à les mouler intégralement! Elles sont donc disponibles à la suite de leur sœurs sans déflecteurs disponibles depuis TrainsMania. Les photos macro montrent du grain de moulage invisible à l’oeil nu, les sorties des cornets de trompes mesurent à peine plus de 1mm.

ref A343
ref A344

Pour les rééditions des kits Model Loco, certaines grappes conçues par DJH ont été remises en fabrication et grande nouveautés seront pour certaines vendues au détail pour les modélistes constructeurs.

Sont ainsi proposées les crosses de piston « standard », les contre-manivelles vendues avec leur tourillon spécial à visser (décolletage en attente de livraison), des grappes de détails contenant différentes pièces dont des chapelles d’introduction Nord, des robinets de dôme, volant de porte de boite à fumée… Ces pièces en fonderies remplaceront avantageusement les détails en métal blanc qui équipaient certains kits de la marque.

J’ai profité de cette séance photo pour reprendre des clichés des différentes références de lanternes fonctionnelles au catalogue, mon appareil photo actuel étant plus adapté à la macro que celui d’il y a quelques années, celà permettra également de mieux illustrer la boutique en ligne et le catalogue papier 2020 qui sortira… quand il sera prêt…

Lanternes à boitier jaune période 1980/2000
Lanternes anciennes gros modèle bicolores. Portes verre « triangle » vendus à part.
Petites lanternes d’angles pour signalisation d’arrière d’avant 1958, existe en 4 couleurs conformément aux code de signalisation d’époque.
Lanternes unifiées actuelle apparues dans les années 2000, existent en boitier jaune et plus récemment boitier gris/noir.
Phares unifiés type Marchal existe en blanc ton chaud et en rouge
Lanterne ancienne petit modèle existe en blanc lunaire et rouge. Portes verre « triangle » vendus à part.
Lanternes de queue unifiée dîte « cocotte minute » à boitier aluminium, apparues dans les années 50/60 et disparue au début des années 80.

D’autres nouveautés arrivent en particulier des peintures à l’eau gamme hydro’cell avec une dizaine de nouvelles teintes et des vernis.

Attention, le traitement des commandes va être très détendu en juillet/aout, merci de votre compréhension.

La B4D SE et la 222TA en approche

La livraison des B4D modernisée Sud-Est nouvelle version et des 222TA Model Loco France devrait intervenir début août, les photodécoupe sont en cours de fabrication.

La B4D bénéficie d’une toute nouvelle caisse, les tampons et aérateurs sont nouveaux eux aussi. Les bogies sont au choix des Y16 REE ou des WL AMF87 (nouvelle version en photogravure).

La 222TA quant à elle bénéficie d’un chassis entièrement nouveau directement dérivé des kits AMF. Elle sera livrée avec le moteur RSF1331 et réducteur intégré aux longerons dégageant intégralement l’intérieur de l’abri et bien entendu des roues AMF et de nouveaux tampons en fonderie cire perdue. (photo de la version « historique » DJH)

Petit retour sur la 230B, les sablières corrigées doivent arriver incessamment, en revanche on m’a signalé deux anomalies de dessin nécessitant de fabriquer un nouveau tablier qui sera expédié fin juillet aux acquéreurs de ce kit avec les fonderies. Des précisions sont données dans la notice qui vient d’être mise à jour.

Autre point moins sympathique: les tarifs, comme vous l’avez, sans doute constaté, les prix des kits de matériel roulant, des decalcomanies et de la peinture nitro pour aérographe ont augmenté de manière plus ou moins significative (5 à 10%), les raisons sont multiples, pour les decalcs, les couts de fabrication ont fortement augmenté depuis le rachat d’Interdecal, les minimas de fabrication sont élevés (150 planches), les réassorts sont donc relativement couteux et « dorment » longtemps dans les tiroirs avant d’être vendus. Pour les peintures, ce sont les prix des flacons qui grimpent sans cesse et les couts de transports et encore le recyclage des bidons vides qui coutent chaque année de plus en plus cher. Les kits quant à eux voient le prix des décolletages et des fonderies subir des hausses importantes chaque année, je rechignait depuis un certain temps à répercuter ces hausses rognant toujours plus sur ma marge. En parrallèle, les couts de fonctionnement d’AMF augmentent eux aussi d’année en année, boutique en ligne, frais bancaires, commission CB, mais aussi les participations aux expos tant location de stands que véhicule, hotel et trajet font que ces hausses de prix étaient non pas nécessaires mais vitale pour poursuivre le développement et pérenniser AMF.

Dernier point, comme chaque année en juillet/août, la baisse du nombre de commandes lié à la saison et le besoin de m’aérer un peu font que les expéditions vont s’étaler avec un rythme beaucoup moins soutenu (toutes les 2 ou 3 semaines plutôt que toutes les semaines), anticipez donc au maximum vos commandes pour ne pas être pris au dépourvu!